Communique de France Gamerre : vers la disparition des partis écologistes?

Publié le par Yves Pagot

10 juin 2007

Vers la disparition des partis écologistes

Le faible score des écologistes aussi bien à la présidentielle qu’aux législatives est le résultat conjugué de deux évènements typiquement français :

- l’inversion du calendrier électoral qui place les législatives derrière la présidentielle associée au quinquennat qui renforce le régime présidentiel et au scrutin majoritaire unique en Europe. La conjonction de ces trois « données » de la vie politique française est en train d’éliminer « de facto » tous les petits partis en renforçant le bipartisme.
-
- L’opération « Nicolas Hulot » qui a finalement replacé l’écologie au sein des appareils classiques et par la même donné l’impression que l’écologie devait être traitée par les partis généralistes agissant comme de vastes supermarchés vendant de tout en n’étant spécialiste de rien.
-
Face cette situation, on assistera probablement à une migration des écologistes les plus en vue vers les partis dominants auxquels il serviront de caution écologiste, mais aussi au regroupement des écologistes indépendants pour défendre les valeurs et les idées fondatrices de l’Ecologie.

Génération Ecologie appelle tous les écologistes non alignés à se rassembler pour une refondation de « l’écologie politique » sur de nouvelles bases pour face à la nouvelle situation politique du pays.

France GAMERRE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article